culture générale
salut
soyer le bienvenue cher membre et
J'espère être actifs avec nous donc
Mettez vos empreintes digitales
Merci de vous joindre
bon chance

Les interactions entre plantes médicinales et médicaments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les interactions entre plantes médicinales et médicaments

Message par aminokh le Dim 23 Aoû - 23:00

Lorsque les plantes médicinales et les médicaments (offerts sur ordonnance ou en vente libre) sont utilisés conjointement, ils peuvent interagir à l’intérieur du corps et provoquer des changements dans le mode d’action des plantes et/ou des médicaments. Dans le présent guide, nous appelons ce genre de changement une interaction plante-médicament.

Les interactions plantes-médicaments peuvent avoir un impact sur votre santé et l’efficacité de vos traitements. Par exemple, certaines plantes médicinales pourraient :

o accroître le nombre d’effets secondaires des médicaments et provoquer des toxicités
o réduire l’effet thérapeutique des médicaments et provoquer l’échec du traitement (Dans le cas des combinaisons antirétrovirales, une telle interaction peut aussi favoriser l’émergence de résistances médicamenteuses et, de ce fait, réduire le nombre d’options thérapeutiques futures.)
o modifier l’action des médicaments et entraîner des complications
o augmenter excessivement l’effet thérapeutique des médicaments (surmédication)


Les médicaments livrés sur ordonnance et ceux offerts en vente libre peuvent également modifier la façon dont votre corps réagit aux plantes médicinales.

Il n’est pas possible d’énumérer toutes les interactions plantes-médicaments qui pourraient avoir un impact sur les personnes vivant avec le VIH/sida. Ce qui suit est une liste de quelques interactions importantes dont vous devriez être au courant.

Interactions générales
Les PVVIH doivent faire preuve de prudence lorsqu’elles mélangent plantes et médicaments dans les situations suivantes :

o la plante peut perturber la digestion ou la fonction rénale ou hépatique
o on signale que la plante et le médicament provoquent des effets secondaires semblables
o la plante et le médicament sont utilisés pour traiter la même affection
o la maladie ou des réactions indésirables aux médicaments auront provoqué des déficiences ou des lésions à l’estomac, au foie ou aux reins


Multithérapie antirétrovirale fortement active
Les combinaisons suivantes sont à éviter :

o le millepertuis (Hypericum perforatum) et n’importe quel inhibiteur de la protéase ou inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse (INNTI)
o de grandes quantités d’ail frais ou transformé avec n’importe quel inhibiteur de la protéase (quelques gousses d’ail cuites dans un repas ne devraient pas causer de problème)


Les combinaisons suivantes pourraient modifier les concentrations sanguines des antirétroviraux :

o le chardon-Marie avec n’importe quel inhibiteur de la protéase ou inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse (INNTI)


Autres médicaments
De nombreuses PVVIH utilisent d’autres catégories de médicaments en plus des antirétroviraux. Celles-ci peuvent comprendre les antibiotiques et les médicaments contre l’hypertension, la dépression, les maladies du coeur et le diabète, pour n’en nommer que quelques-uns. Les combinaisons plantes-médicaments suivantes pourraient provoquer d’importantes interactions. Cette liste n’est pas exhaustive.

o le Ginko biloba et les anticoagulants
o le millepertuis (Hypericum perforatum) et les antidépresseurs, les anticoagulants et les médicaments administrés aux greffés
o le kava (Piper methysticum) avec l’alcool ou en présence de lésions hépatiques
o la griffe de diable (Harpagophytum procumbens), le ginseng (Panax ginseng) ou le dong Quai (Angelica sinensis) avec la warfarine
o l’aubépine (CrataegusSpecies) avec les médicaments contre l’hypertension, la digoxine ou les antidépresseurs


Lorsqu’on utilise les plantes médicinales en association avec d’autres médicaments, il est important de rester à l’affût d’interactions éventuelles. Vous pouvez réduire le risque d’interactions dangereuses en informant tous vos fournisseurs de soins (médecins, infirmières, pharmaciens et praticiens de thérapies complémentaires) de toutes les plantes médicinales et de tous les médicaments que vous utilisez. Pour en savoir plus sur les interactions plantes-médicaments

_________________
toutes se passe et repasse comme le vent dans l espace sauf les souvenirs qui laissent leur traces
avatar
aminokh

Messages : 1065
Points : 1656
Réputation : 6
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://aminokh.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum